Un peu d'histoire...

La kinésiologie, au sens où elle est pratiquée en majeure partie en France et dans nos cabinets est l'héritière de la Kinésiologie Appliquée, initiée au début des années 60 par George Goodheart, chiropracteur à Détroit.

Celui-ci  :

  • a découvert une relation directe entre la faiblesse d'un muscle et une situation de stress. Ici la faiblesse du muscle s'entend en terme de verrouillage et de déverouillage quand on lui applique une pression douce. De la même façon que, sous l'effet d'un choc émotionnel nous pouvons dire « J'en ai les jambes qui flageolent » ou « Les bras m'en tombent », sous l'effet d'un stress, même minime, certains muscles subissent une perte de leur tonus musculaire : c'est ce que nous testons en kinésiologie,

  • a unifié les travaux réalisés par l'ostéopathe Chapman et le chiropracteur Benett, au début des années 30, en corrélant muscle spécifique, point neuro-lymphatique, point neuro-vasculaire et organe : ainsi masser certains points du système neuro-lymphatique (système permettant de libérer les toxines) favorise non seulement la tonification du muscle (il verrouille à nouveau) mais aussi, dans un système de lois plus global, le ré-équilibrage de la personne par rapport à sa situation stressante de départ,

  • a mis en évidence le lien entre certains muscles et méridiens (les méridiens sont les canaux d'énergie dans lequel circule le Qi, l'énergie vitale, au sens de la médecine traditionnelle chinoise) : la kinésiologie vise à restaurer la libre circulation de cette énergie vitale en quantité et en qualité,

  • a mis au point le test musculaire (le muscle testé verrouille ou déverrouille), outil essentiel du kinésiologue.

 

Dans les années 70, le Dr John Thie, chiropracteur, a compilé et vulgarisé l'enseignement de Goodheart sous le nom de Touch for Health – Santé par le Toucher.

 

D'autres courants précurseurs sont venus enrichir la vision de Goodheart, en particulier :

  • l'Edu-kinésiologie inititée par le Dr Paul Dennison et dédiée au départ à la remédiation des difficultés d'apprentissage,

  • le Three in One Concepts – Le Concept 3 en 1 bati par Gordon Stokes, Candace Callaway et Daniel Whiteside et centré sur la gestion du stress émotionnel.

 

A partir de ces courants fondateurs sont nés des dizaines de courants, tous conservant la vision de la Kinésiologie Appliquée de Goodheart, vision qui est donc le fruit de la convergence de la physiologie occidentale et de l'énergétique traditionnelle chinoise.

Tous ces courants sous-tendent donc que le bien-être physique et moral de tout individu repose sur une circulation constante et régulière de l'énergie vitale dans l'organisme.

 

Ils reposent également sur le principe que l'être humain est considéré comme une unité fonctionnelle subdivisée en trois domaines interdépendants, reliés entre-eux par le système des méridiens. Ces trois domaines sont :

- le domaine structurel (muscles, tendons, ligaments, os et articulations)

- le domaine chimique (respiration, fonctions digestion/élimination, endocrinologie).

- le domaine mental et émotionnel (pensées, sentiments, croyances personnelles).

Cette unité est schématisée par la triade de la santé, représentée ci-dessous :

 

​Le triangle équilatéral (3 côtés du triangle de même longueur) symbolise l’équilibre énergétique.

Toutes les perturbations qui affectent l’un des domaines,

se répercutent immédiatement sur les deux autres.

La kinésiologie vise ainsi à accompagner toute personne vers un meilleur équilibre aux niveaux structurel, chimique, émotionnel et énergétique pour l'aider à mieux négocier avec la réalité. Elle pourrait être qualifiée de kinésiologie énergétique.

 

En pratique, la kinésiologie...

est avant tout une approche humaine globale : elle s'intéresse à la fois aux motifs pour lesquels la personne consulte et tout ce qu'il y a autour (les différents domaines de la triade vus plus hauts). La kinésiologie, par exemple, prend en compte pour une personne consultant pour une gêne au genou qui fait ou a fait l'objet d'un suivi médical traditionnel : son genou, ses difficultés à se mouvoir, ce que cette gêne l'empêche de faire dans la vie, et aussi son cadre de vie, ses relations au travail, familiales, son hygiène de vie, son alimentation,… tout ce qui représente un stress* (au sens de la kinésiologie) pour cette personne et qui pourrait avoir un lien avec cette gêne.

Au final…

Le kinésiologue accompagne la personne afin qu'elle puisse atteindre l'objectif qu'elle s'est fixée et restaurer sa capacité de choix.

La kinésiologie peut aussi s'envisager de manière complémentaire à une approche médicale à laquelle elle ne se substitue pas.

*Le stress en kinésiologie est une réaction du corps à tout changement perturbateur de son environnement.

Coeuraline -- Caroline LE CALVEZ

SAINT-ORENS de GAMEVILLE -- 06 95 72 32 99

N° de SIREN : 802 664 169

« Conformément aux articles L.616-1 et R.616-1 du code de la consommation concernant le règlement amiable des litiges, Coeuraline -- Caroline LE CALVEZ a souscrit une convention au Service du Médiateur retenu et proposé par le Syndicat National des Kinésiologues, dont elle est adhérente. L'entité de médiation retenue est : CNPM - MEDIATION DE LA CONSOMMATION. En cas de litige, vous pouvez déposer votre réclamation sur son site : https://cnpm-mediation-consommation.eu ou par voie postale en écrivant à CNPM - MEDIATION - CONSOMMATION - 23, rue Territoire - 42100 SAINT ETIENNE »